Ford lance Fordzilla, son équipe de simracing

Un nouveau concurrent vient au sport électronique. Ford, l'une des marques les plus historiques du monde de l'automobile vient d'annoncer qu'elle atterrira dans l'esports avec la création d'une équipe appelée Fordzilla, qui concourra dans plusieurs des titres les plus importants du genre de conduite.

Fordzilla vont chercher leurs pilotes dans cinq pays (France, Allemagne, Italie, Espagne et Royaume-Uni), la Gamescom de Cologne étant la première étape de ses dépisteurs. En plus de cette initiative, les joueurs européens de haut niveau seront également dédiés à ces tests sur tout le continent.

Le jeu fait déjà partie du grand public

L'intérêt de Ford pour les jeux vidéo n'est pas né cette année, mais en 2017, il était le premier constructeur automobile à avoir un stand à la Gamescom; et même l'année dernière, il a montré au Ford Ranger Raptor, l'une de ses nouvelles voitures.

Parmi les jeux dans lesquels Ford sera en compétition est Forza Motorsport 7, le titre phare de Turn 10. La collaboration entre Microsoft et Ford fait que les voitures de la société apparaissent dans le jeu. Selon ces informations, un million de joueurs au total choisissent de jouer avec des voitures Ford chaque mois. Bien sûr, ils sont supposés concourir dans d'autres jeux du genre.

"Chez Ford, nous avons un gène compétitif que d'autres ne peuvent qu'envier. Le moment est venu d'exploiter cette connaissance et de l'appliquer au monde de l'esport.", a déclaré Roelant de Waard, vice-président du marketing et des services chez Ford. Amko Leenarts, directeur du design chez Ford Europe, se penche également sur le sport électronique: "La distinction entre le monde réel et le monde virtuel s'estompe. Le jeu fait déjà partie du grand public".